Vous avez des ados et vous ne décryptez pas toujours leurs paroles entre deux onomatopées ?

Heureusement, lexpress.fr décode pour nous les plus usités :

Lol (laughing out loud, pour ceux qui ne connaissent pas encore...) a connu beaucoup d'extensions: de la traduction francaise (mdr, voire ptdr pour pété de rire) à ROFLMAO. Extension de Rolf ("Rolling On the Floor Laughing" soit "Je me roule par terre de rire") et de lmao : ("Laughing My Ass Off" :"Je ris à me mettre cul par dessus tête"). Grâce à d'habiles croisements, on saisit le sens de ROLFMAO: Je ris à m'en rouler par terre, le cul par dessus tête. Difficilement réalisable, mais ça révèle bien la puissance du fou rire évoqué par le roflmao.

osef signifie simplement on s'en fout. Utilisé un peu à tort et à travers, il permet de répondre à n'importe quelle question. Pas vraiment méchant, le ton est plutôt un peu moqueur.

<3 : représente un coeur. Comme vous pouvez vous en douter, les kikoolol en raffolent, les timides y rajoutent "lol", et les autres y répondent "osef"

OMG : oh my god

Par exemple:
- omg! un de ces truc horrible sur l'écran!!
- c'est ton reflet!

:) Emoticône désignant un sourire occidental. Pour les comprendre, il faut pencher la tête sur la gauche. Le smiley a été décliné sous toutes les formes, tristesse :( clin d'oeil ;) éclat de rire :D, tirer la langue :P

^^ sourire asiatique. Cette émoticône appartient aux Face Marks (visage de face) : on peut les lire sans pencher la tête. Leur graphie s'inspire des expressions de personnages dans les mangas. S'utilise pour donner une couleur "souriante" à sa phrase.

Par exemple:
- des fois j'ai l'impression d'être un modèle dans mon lycée^^
- souvent c'est seulement une impression

Plus grossier, "dtc" : dans ton cul. C'est souvent une réponse à une question à propos d'un lieu.

Par exemple:
- mais où sont passés l'humour et le bon goût ?
- dtc =)

"Gné" : "Ça signifie qu'on ne saisit pas la signification globale d'un message, c'est équivalent à 'Mais qu'est-ce tu dis toi?'. Parfois on peut l'utiliser pour faire volontairement l'abruti, en faisant passer un message au second degré".

Iamshinji réclame la définition de "gg". Acronyme de good game (bon jeu), il s'utilise dans le cas d'une victoire, sur un jeu vidéo en ligne par exemple.

Barth déplore l'oubli de certains "indispensables" : "re", qui signifie "re-bonjour". On peut l'utiliser conjugué, dans le cas de "je re" (je reviens).

"wtf" : en anglais peu élégant what's the fuck, il se traduirait par "qu'est ce que c'est que ce truc?"

Et pour aller plus loin, filez sur Wikipedia qui liste un nombre incroyable de termes d'"argot" utilisés par les djeun's.

Je suis quand même attérée... j'exagère à peine... Non vraiment. Je ne veux pas jouer la vieille conne-rétro mais avouez quand même que ce n'est pas chouette. Ce n'est ni drôle, ni beau et en plus, c'est quasi imprononçable. On va dire qu'ils progresseront un peu en anglais vu que la plupart de l'argot d'aujourd'hui vient de mots in english. Oui, je devrais me rappeler ma jeunesse (pas si lointaine pourtant) et ainsi me dire qu'effectivement, un langage "codé" serait susceptible de m'amuser (phénomène de groupe oblige...).

En fait, ce qui m'ennuie le plus c'est qu'ils en viennent à négliger leurs cours de français. Et le problème se posera forcément un jour. Je suis le PDG d'une grande boîte mais je ne sais pas écrire deux phrases sans faire 10 fautes. C'est la honte et l'image de marque n'en parlons pas !